samedi 17 mars 2012

L'Auberge Saint Laurent: quand Laurent Arbeit est au piano, le service danse.

Il est rare d'entamer une chronique par un satisfecit au corps de métier du service, mais ici dans ce beau relais de poste en bordure de route à Sierentz, avec son enseigne à la cigogne, patte en l'air, c'est l'exception qui confirme la règle.


Enseigne  "Arbeit" de Auberge Saint Laurent à Sierentz @lrds
Une soirée au restaurant c'est aussi la théâtralisation de la table et de son entourage. A peine la porte poussée, des sourires vous accueillent et la maîtresse de salle, blonde et aimable vous indique votre table. 


Auberge Saint Laurent - Arbeit - Salle @lrds 
Trois salles, de caractères différents seront le théâtre d'un singulier ballet de serveuses blondes, de serveurs longilignes, vêtus de noir qui glissent en salle et dessinent une chorégraphie gracieuse et précise.

Auberge Saint Laurent - Arbeit - Salle  @lrds  
Même les deux sommeliers, exécutent des gestes nets et efficaces, apparaissant, disparaissant en salle, côté cour, côté jardin comme au  théâtre.
Un vrai conte de fées au pays des sie-rentz (sirènes). Les espaces sont aérés, les salles justement décorées, lambris classique ou chaises design confortables, on a vue sur tout un monde au "travail" pour satisfaire votre curiosité gastronomique.


Corail de saint jacques, émulsion de champignon, pain d'épice et crème de potiron  - Auberge St Laurent - Sierentz @lrds 
Un crémant de chez Schaller à Mittelwhir et un verre de pinot gris 2010 de chez Paul Giglinger à Eguisheim pour inaugurer le bal, avec pour entrée un foie gras de canard tranché, accompagné d'une fine choucroute caramélisée et de deux gelées de betterave et petits légumes. C'est au menu à 38 Euros, avec sandre et fondue de poireaux braisés et dessert au choix parmi les propositions de la carte. Une aubaine.


Foie Gras - Auberge Saint Laurent - Sierentz @lrds
Le turbot, sauce morilles accompagné d'asperges est cuit à point, tendre, onctueux avec sa fine émulsion. Entretemps un amuse bouche est apparu:du corail de saint jacques al dente, émulsion de champignon, pain d'épice et crème de potiron. Un détour déjà dans l'univers si inventif des chefs, Marco et Laurent Arbeit qui tricotent les saveurs avec audace et simplicité. 


Alors que le service se fait toujours aussi souriant et efficace, un joli panier à pain circule: c'est celui du boulanger de Hagenthal le bas, croustillant et frais. Le pigeonneau de nid fermier, les filets de sole, le croustillant de bar donnent envie de revenir. Avec les poissons, un verre de Riesling réserve "drei hexa" de Giglinger à Eguisheim et un verre de Gewurtzraminer de chez Lorentz pour le turbot font un bon mariage de saveurs tantôt rondes, tantôt plus "vertes".


Pain Perdu chocolat, glace café -  Auberge Saint Laurent - Sierentz @lrds  @lrds
Au café, jolies mignardises sur ardoise et l'addition, douce est quasi un cadeau. Les glaces-grand-marnier, rhum, café et sorbets- turbinées maison sont moelleuses et juste parfumée en suggestion de gout. Le pain perdu décliné chocolat avec glace café fait mouche .La torche aux marrons "comme quand j'étais petit" ou le soufflé  chaud au grand marnier que les voisins dégustent ont l'air excellents.


Mignardises pour le café - Auberge Saint Laurent - Sierentz @lrds


Le plateau de fromage du "Bouton d'Or" à Mulhouse attend religieusement dans son petit coin, alors que l'ambiance chaleureuse et distinguée de la maison fait passer un moment d'exception.
Un vrai conte de fées que cette demeure sise en bord de route, étape incontournable pour celui qui dort aussi à l'hostellerie.


Bon appétit


Le Resto du Samedi


L'Auberge Saint Laurent
1 rue de la Fontaine
68510 Sierentz
03 89 81 52 81
www.auberge-saintlaurent.fr
marco.arbeit@wanadoo.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire